Question:
Si je suis pris dans la foudre au-dessus de la limite des arbres, que dois-je faire?
Lost
2012-01-25 09:44:30 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Nous connaissons tous les directives générales sur la foudre, mais que se passe-t-il si je suis au-dessus de la limite des arbres et que je suis pris dans un orage foudroyant. Vaut-il mieux:

  1. Courir comme un fou vers les arbres
  2. S'allonger à plat et trouver la religion
  3. Trouver toute imperfection dans mon environnement (rochers , lit de ruisseau) et essayez de me coincer entre / en dessous.
Non 3. Tiré du «Guide de la nature sauvage de l'École nationale de leadership en plein air» de Mark Harvey - «L'embouchure d'une grotte peu profonde est un endroit particulièrement dangereux où se trouver un orage. .. choquer quiconque s'y blottit. "
Six réponses:
#1
+29
HorusKol
2012-01-25 10:38:22 UTC
view on stackexchange narkive permalink

D'accord, j'ai trouvé que mes Langmuir (Mountaincraft et Leadership) et mes alpinistes (Mountaineering: The Freedom of the Hills) avaient de très bons conseils sur la foudre. Je conseillerais à tous ceux qui envisagent de se rendre dans les collines de lire ces deux excellents livres - Langmuir est le livre de British Mountain Leader Training, et The Mountaineers couvre beaucoup d’informations supplémentaires sur les activités en Amérique du Nord. .

Je ne pense pas qu'être éloigné de la limite des arbres soit particulièrement problématique (sauf si vous êtes la seule chose sur un terrain très plat).

Tant que vous ne l'êtes pas au sommet d'une crête / colline, alors il y a une "zone d'ombre" sûre sur le flanc de la colline - je pense quelque chose de l'ordre des 2/3 du chemin entre le sommet de la colline et sa base. La seule chose à faire est de vous asseoir sur une feuille de plastique ou sur votre sac à dos pour éviter de ramasser des courants de Foucault parasites du sol.

De Langmuir (Mountaincraft and Leadership, 3e Edition):

Vous pouvez obtenir une ombre d'une falaise de 7 m ou plus où la zone de sécurité est entre 3 m de la base et la hauteur de la falaise - cela signifie que vous tenir à 5 m d'une falaise de 7 m devrait réduire votre chance d'un coup de foudre (note - réduire - il y a encore une chance que vous puissiez être touché, il n'y a pas de 0%). Il y a un diagramme à la page 227 de la 3e édition - je ne peux malheureusement pas en trouver un vers lequel établir un lien. Cependant, il ne dit pas à quel point la falaise devrait être raide.

Si vous entrez dans une grotte pour vous abriter (ou si vous plongez sous un rocher), vous devez avoir au moins 3 m de hauteur libre (donc - 5 m au total) et 1m de chaque côté.

De The Mountaineers (Alpinisme: La liberté des collines, 6e édition):

Ces types sont assez clairs:

Si des orages sont prévus:

  • Ne campez pas et ne grimpez pas dans une vallée étroite ou un ravin
  • Ne prévoyez pas de grimper ou de marcher zones hautes et exposées
  • Surveillez les petits cumulus pour une croissance forte et ascendante
  • Gardez une trace des bulletins météorologiques

Si vous apercevez un orage:

  • Éloignez-vous de l'eau
  • Cherchez un sol bas dans une vallée ou une prairie ouverte
  • Déplacez-vous immédiatement si vos cheveux sont debout
  • Ne vous tenez pas sous les arbres, en particulier dans les zones ouvertes
  • Ne restez pas près du métal ou équipement en graphite
  • Isolez-vous du sol avec votre sac ou un tapis en mousse
  • Accroupissez-vous pour minimiser votre profil
  • Ne vous allongez pas
  • Mesurer le mouvement de l'orage
#2
+17
mjrider
2012-02-02 20:41:40 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Voici la position que les Boy Scouts of America apprend aux garçons à utiliser dans cette situation.

enter image description here

Si un orage éclaire votre groupe dans le ouvert, étalé de façon à ce que les gens soient à au moins 100 pieds les uns des autres. Limitez davantage vos risques en vous accroupissant bas avec seulement les semelles de vos chaussures touchant le sol, et enlevez votre chapeau s'il a des pièces métalliques. Vous pouvez également utiliser votre matelas de sol pour l'isolation en le pliant et en vous accroupissant dessus.

Tiré de la 12e édition du manuel BSA.

Dans les Alpes suisses, j'ai vu un jour un groupe de moutons qui, au milieu d'un orage, tous blottis ensemble * au milieu d'un grand champ plat de neige *. Il semble que l'évolution ait besoin de quelques générations supplémentaires pour enseigner aux moutons les conseils du BSA.
-1
@gerrit - les moutons sont, individuellement et collectivement, plus bêtes qu'une boîte de roches.
S'éparpiller n'est-il pas pour limiter le fait d'être frappé en soi, mais plutôt pour s'assurer que si une personne est frappée, tout le groupe ne soit pas frappé par la foudre et qu'il y ait toujours des personnes indemnes pour aider?
@Brad: Je ne suis pas sûr, mais je soupçonne que c'est pour minimiser l'effet d'attraction qu'une masse plus grande aurait. Un certain nombre de petits conducteurs étalés * devraient * avoir moins de malchance. Et si c'est le cas, zapper quelques individus est sûrement mieux que de les zapper tous. Au moins, il y aurait plus de gens pour aider les victimes.
@Brad Oui, c'est leur justification.
#3
+4
PearsonArtPhoto
2012-01-25 10:16:31 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Cela dépend un peu de votre situation, mais il est juste de dire que les 3 options que vous avez fournies conviendraient chacune, dans les bonnes circonstances.

Si vous êtes près de la limite forestière, cela pourrait bien ça vaut le coup d'y courir. Mais si c'est à plus d'un mile ou deux, je ne risquerais pas ...

Trouver une imperfection est probablement votre meilleur pari. Assurez-vous simplement que ce n'est pas à côté de la chose la plus haute, sinon vous pourriez avoir des ennuis.

Être allongé à plat est une mauvaise idée, car le sol vous conduira. Mieux vaut se mettre dans une position où vous êtes aussi bas que possible avec seulement vos chaussures touchant le sol.

+1 bonne réponse, mais couché à plat n'est pas la meilleure option. Vous devriez essayer de minimiser le contact entre vous et la surface.
couché à plat MAUVAIS surtout si vous êtes le point le plus haut du ciel pendant un moment. minimisez votre contact avec le sol et protégez votre tête
@mjrider: Correction de ma réponse.
Vous devez également vous accroupir avec vos pieds aussi rapprochés que possible. Si possible, tenez-vous debout sur un seul objet solide tel qu'un morceau de bois, une dalle de roche ou un rocher. Pas de gravier ni de limon.
#4
+4
xpda
2012-01-25 11:51:12 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Les fissures dans les rochers ou gisant au sol n'amélioreront pas les choses. Les lits de ruisseau peuvent aggraver les choses s'il y a suffisamment d'eau pour conduire l'électricité.

La meilleure politique est de descendre avant que la foudre ne commence.

Se déplacer vers les arbres est probablement le deuxième meilleur choix . Regardez autour de vous et voyez si un groupe d'arbres dans votre région a été frappé au fil des ans. Si c'est le cas, vous êtes dans une mauvaise passe.

Je me souviens avoir lu un rapport scientifique qu'ils ont fait au Colorado avec un détecteur de coup de foudre dans certains orages de montagne. Ils ont constaté que la pente sous le vent d'une montagne a en moyenne plus de coups de foudre que le sommet ou la pente au vent. Je ne me souviens pas qui a fait ça.

Devoirs:

PeakMind - Lightning Strategy

NOAA / NWS Meteorological Études de cas de victimes de la foudre dans le Colorado (PDF)

Recommandations AMS mises à jour de la NOAA pour la sécurité contre la foudre - 2002

#5
+3
Thomas Rawyler
2012-01-25 13:00:04 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je posais ton sac à dos et je m'accroupirais dessus. Le sac à dos combiné avec vos chaussures de randonnée doit être suffisamment isolant. Bien sûr, cela ne devrait pas être fait au sommet du sommet. Cette technique est même améliorée lorsqu'elle est utilisée dans une grotte, mais trouver une grotte là-haut est plutôt improbable, j'ai trouvé que c'était la contre-mesure la plus réconfortante contre la foudre.

Mon sac à dos a un cadre en aluminium. Pensiez-vous à un sac à dos sans cadre? Mais qu'en est-il de tous les poteaux métalliques de tente, ustensiles de cuisine, cuisinière, bidon de carburant, etc.
#6
+3
RoflcoptrException
2012-01-25 13:54:29 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Si vous êtes vraiment au-dessus de la limite des arbres, vous n'avez pas beaucoup d'options. Cependant, le mieux est de vous faire le plus petit possible. Cela signifie que vous devez vous accroupir. (De la même manière que vous utilisez une toilette accroupie). Pour même améliorer cela, vous ne devez placer qu'un petit morceau de votre pied au sol. La raison en est que vous devriez essayer de minimiser la zone de contact entre vous et le sol. Alors, si possible, tenez-vous debout. Si vous avez un sac à dos, vous devez le jeter. Au moins une dizaine de mètres devrait suffire. Jetez également toutes les choses métalliques que vous étiez sur votre corps. Surtout si vous êtes un ingénieur en montagne, c'est une très bonne idée de jeter votre cornichon et n'oubliez pas de démonter vos fers à grimper.

Les choses ci-dessus, vous pouvez faire si l'orage est juste au-dessus tu. (Vous pouvez vérifier cela en comptant les secondes entre l'éclair lui-même et le tonnerre vous ici. Si vous ne pouvez pas reconnaître le décalage horaire entre l'éclair visuel et le son du tonnerre, l'orage est directement au-dessus de vous).

Si l'éclair est un peu plus éloigné (la règle de base est: 3 secondes entre l'éclair et le tonnerre sont à 1 kilomètre de distance de vous), j'essaierais de 1) descendre le plus vite possible 2) ou allez dans une zone où vous n'êtes pas la seule chose sur une surface relativement plane. Donc, une forêt serait un bon choix, mais pas un seul arbre!



Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...